Intergénérationnel : Les agents des SPM changent de regard sur les travailleurs expérimentés

Capture d’écran 2022-06-27 à 17.02.34

Théâtre à la Carte, ce sont nos clients qui en parlent le mieux. ce sont nos clients qui en parlent le mieux. Florence Lafay-Dufour, Chargée de mission sur le projet d’Observatoire des travailleurs expérimentés dans les services du Premier ministre (SPM), nous fait part de son retour d’expérience, suite à l’animation réalisée par nos équipes sur la thématique de la collaboration intergénérationnelle.

Dans quel contexte avez-vous fait appel à Théâtre à la Carte ?

Nous avons fait appel à Théâtre à la carte dans le cadre d’un cycle de conférences, animé en partenariat avec Acteurs publics, intitulé « Séniors et alors » ? ouvert à l’ensemble des agents des services du Premier ministre. Les services du Premier ministre ont placé la question des travailleurs expérimentés à l’agenda des priorités de leur plan d’action diversité (axe 4 mesure 10). Cette stratégie repose sur deux principaux
engagements :
– un travail de sensibilisation pour changer le regard sur les travailleurs expérimentés en luttant contre les discriminations et les stéréotypes dont ils peuvent faire l’objet ;
– une démarche de recueil de données, d’analyse et de suivi de ces agents via la mise en place d’un observatoire des travailleurs expérimentés (OTE).

Lauréat du Fonds d’innovation RH 2021 de la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP), le projet d’Observatoire est piloté par la Direction des services administratifs et financiers (DSAF) en partenariat avec le Centre de recherches sur l’expérience, l’âge et les populations au travail (CREAPT-Conservatoire national des arts et métiers CNAM). L’Observatoire va permettre aux services du Premier ministre de disposer d’indicateurs de suivi et de recommandations utiles à l’amélioration des politiques de ressources humaines en matière de prévention/santé, de formation et d’accompagnement professionnel des agents en deuxième partie de carrière.

Quel était votre objectif ?

Le cycle d’événements « Séniors et alors ! » se veut innovant en proposant une programmation « hybride » avec un mélange de conférences réunissant des chercheurs/experts, d’animations théâtrales et/ou et de projections de comédies ou documentaires.

L’enjeu est, sur des sujets mal connus et parfois peu attractifs, d’intéresser un public d’agents qui ne se sent pas directement concerné parce qu’en début ou milieu de carrière. Nous avons à cet effet proposé la projection d’une fiction « Les 2 Alfreds » réalisé par Bruno Podalydes lors d’un premier événement en
février et avons pensé à une animation théâtrale pour un second événement, le 22 mars dernier. L’idée étant de susciter la réflexion avec des experts mais également de favoriser une prise de distance par le biais de l’humour et du divertissement.

Quelle animation a été mise en place et comment s’est-elle déroulée ?

L’animation proposée s’est déroulée à l’issue de plusieurs conférences axées sur les questions d’aménagement des conditions de travail, de prévention des risques liés à l’avancée en âge et de formation tout au long de la carrière. Le public était invité à participer à plusieurs saynètes du spectacle de Théâtre à la Carte intitulé « Senior et actif…pour longtemps ! » adaptées aux spécificités de notre environnement professionnel. La séquence était suivie d’un temps d’échanges avec les participants ainsi que d’un sondage autour de 8 questions que nous avions co-construites avec l’équipe projet de Théâtre à la Carte.

Aviez-vous déjà expérimenté des animations par le théâtre ?

Non, l’expérience était inédite pour moi.

Que vous a apporté notre intervention ?

Théâtre à la Carte a su proposer une saynète drôle et interactive, suivie d’échanges avec le public, ce qui présentait pour nous un véritable intérêt. Sentir une salle bien remplie se détendre collectivement est, en ces temps compliqués, une source de cohésion précieuse. Ce qui m’a impressionnée, c’est l’expertise des comédiens sur les thématiques de gestion des âges, de la place des séniors dans l’emploi.

Je ne m’attendais pas à une si grande maîtrise, avec des contenus extrêmement riches sur le sujet, abordés avec beaucoup de nuance et un grand sens de l’adaptation au contexte/spécificités de nos services. Le savoir-faire des comédiens en matière d’animation a permis de susciter une vraie dynamique de groupe avec des retours d’expériences nourris témoignant d’un vif intérêt de la part des agents des services du Premier ministre pour ces questions.

Recommanderiez-vous Théâtre à la Carte, et si oui pourquoi ?

En amont de l’événement, notre réalité terrain a été très bien comprise et les adaptations du scénario des saynètes très pertinentes. Les échanges avec les intervenants ont été menés avec beaucoup d’écoute et d’ouverture d’esprit.

Pendant l’événement, j’ai été surprise de voir à quel point la « mayonnaise » prenait vraiment vite, avec une parole très libre sur la question de la relation à l’âge et de la place des seniors dans le collectif de travail.

Le naturel et la spontanéité avec lesquels se sont installées ces discussions ont apporté une vraie plus-value en termes d’intelligence collective. Ce fût un beau moment de cohésion démontrant que l’on peut continuer d’avancer collectivement sur des sujets parfois sensibles ou tabous.