Un séminaire pas comme les autres chez Louvre Hotels

Théâtre, ateliers, slam : une cohésion d'équipe et une animation de séminaire innovants !

En juin 2013, Théâtre à la Carte est intervenu lors d’une convention réunissant le top management de Louvre Hôtels France ainsi que les directeurs d’hôtels de la business unit Île-de-France.

Sous la houlette de Pascal Thoreau, scénariste concepteur à Théâtre à la Carte, des comédiens ont animé des ateliers de théâtre action l’après-midi,  lesquels ont donné lieu à des restitutions théâtrales interprétées par chaque équipe devant l’ensemble des participants à la convention.

Lars Backhauss, vice-président opérations filiales France, Xavier Douchy, directeur business unit IDF chez Louvre Hôtels, et Pascal Thoreau, nous parlent de cet événement riche en apports, en échanges et en émotions.

Messieurs, pouvez-vous nous rappeler, tout d’abord, quel était le contexte de l’intervention de Théâtre à la Carte ?

Xavier Douchy : La thématique choisie pour notre convention était l’accompagnement dans la mise en place de notre UES (Unité Economique et Sociale).

L’objectif de cette journée était de faire prendre conscience de l’importance de ce sujet tout en dédramatisant, auprès de nos directeurs d’hôtels, les relations avec les instances représentatives du personnel en les abordant de façon ludique et détournée.

Pascal, tu as écrit un slam pour les membres du Codir qu’ils ont interprété devant les managers le jour de l’événement. Pensais-tu vraiment qu’ils allaient « jouer le jeu » ? As-tu été surpris de leur investissement dans le projet ?

Pascal Thoreau : Grâce à ce slam, ils ont eu l’excellente idée de montrer leur créativité et de tendre un miroir plein d’énergie après les restitutions formidables des collaborateurs. Ils ont tout appris par cœur, répété joyeusement et se sont « mis à nu » pour dire avec conviction et humour leur engagement auprès des équipes. J’ai été touché par leur investissement, on a beaucoup ri et sans doute partagé beaucoup d’humanité !

Xavier Douchy : Leur implication fut totale malgré une certaine anxiété à l’idée de monter sur scène pour offrir ce slam aux directeurs. Le fil conducteur fut l’envie de partager, de donner et de prouver que leur hiérarchie était également capable de se mettre en danger sur scène, tout comme eux !

Lars Backhauss : J’étais pour ma part très enthousiaste à l’idée de monter sur scène malgré une légère inquiétude mais l’énergie du groupe nous a permis de surmonter cette appréhension.

Les objectifs de l’intervention de Théâtre à la Carte ont-ils été atteints ?

Xavier Douchy : Au vu du retour que nous avons eu de nos directeurs, on peut dire que oui, les objectifs ont été atteints. L’atelier a permis à nos directeurs de s’exprimer sur ce sujet sérieux tout en s’amusant et en partageant un véritable moment de convivialité.

Lars Backhauss : En effet, l’intervention des comédiens dans les ateliers a permis des échanges informels et riches avec les directeurs. Ce moment de création fut un moment privilégié qui marquera les esprits.

Quel est votre souvenir le plus marquant ?

Xavier Douchy : La montée en puissance des ateliers. La capacité de Théâtre à la Carte à comprendre et à appréhender notre besoin aussi rapidement et à emmener nos directeurs sur le sujet.

Pascal Thoreau : Les restitutions du théâtre action on été formidables. Un coup de chapeau (de cow-boy) à la restitution saloon pilotée par Timothée Ansieau. Et puis ce verre suspendu au-dessus de la Seine pour fêter la belle journée alors que la nuit tombait et qu’on était déjà fiers de ces futurs souvenirs !

Pour terminer, Pascal, as-tu senti une évolution dans les rapports humains entre les participants pendant la préparation et durant le séminaire ?

Pascal Thoreau : Oh que oui ! Un bain de plaisir, de légèreté et aussi d’exigence sur les contenus qui a permis de faire sauter les barrières et les verrous. Ca pétillait incroyablement. J’ai adoré travaillé en amont avec l’équipe parce que se sont des managers attentifs au bien-être des collaborateurs, des personnalités d’une incroyable diversité et complémentarité et comment dire… de belles personnes !