Total prévient les addictions grâce au théâtre

Oser parler d'addictions au bureau, comment faire ?

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Sécurité et de la Santé au travail, Mme Sylvie Le Bideau, médecin du travail chez Total, a organisé un événement pour les collaborateurs du siège social à la Défense sur la thématique de l’addiction, notamment à l’alcool. Elle revient avec nous sur cette journée.

Madame Le Bideau, ce sujet des addictions est un sujet qui peut être difficile à aborder au sein d’une entreprise. Quels étaient les motivations de départ et vos objectifs pour l’intervention de Théâtre à la Carte ?

Nous souhaitions sensibiliser les salariés aux addictions (alcool et autres) ; le théâtre d’entreprise est un bon moyen pour communiquer sur certains sujets un peu « tabous » ; c’est un outil vivant et ludique.

Le matin, aux horaires d’arrivée des collaborateurs, des comédiens de Théâtre à la Carte ont improvisé des situations en lien avec ce thème.

Comment ces interventions se sont-elles articulées avec la saynète “Quand l’addiction dit son nom”, à laquelle les collaborateurs ont pu assister pendant l’heure du déjeuner ?

Les comédiens ont été excellents dans leur rôle de dépendants au jeu, au travail ; ils interpellaient directement les salariés qui étaient pour la plupart surpris et tout à fait disposés à les aider (en prêtant leur portable ou même de l’argent !). Ce fut une excellente annonce de la pièce de théâtre, très appréciée par les collaborateurs ; elle a d’ailleurs porté ses fruits en attirant notamment un public de jeunes à la pièce.

Que pensez-vous de la façon dont Théâtre à la Carte aborde le thème des addictions dans la saynète ?

La pièce est très bien jouée ; elle évoque avec beaucoup de sensibilité différentes addictions : jeu, alcool, médicaments, travail. Les situations sont réalistes ; l’aide apportée au salarié par sa collègue est bien ciblée ; la note d’humour finale est appréciable.

Selon vous, comment la saynète a-t-elle servi l’intervention de l’addictologue, le Dr Philippe Batel, qui faisait suite ?

C’était une parfaite introduction à l’intervention du Dr Batel, qui a félicité les comédiens et le metteur en scène.

Pour conclure, avez-vous pu mesurer l’impact que cette journée de sensibilisation a eu sur les participants ?

Les participants ont apprécié cette action ; nous avons eu de nombreux échos très positifs.