CADIF : Réalisation de vidéos de communication interne

Un contenu dynamique pour promouvoir un nouveau projet d'entreprise.

Le Crédit Agricole d’Ile-de-France a récemment fait appel à Théâtre à la Carte pour la réalisation d’une vidéo de communication interne. Myriam de Lamarlière, directrice de la communication du CADIF, nous en dit plus sur ce projet.

Madame de Lamarlière, pourquoi avoir choisi la vidéo comme outil ?

La vidéo est aujourd’hui un mode d’expression absolument incontournable : début 2013, 4 milliards de vidéos étaient visionnées chaque jour sur YouTube ! Utiliser la vidéo pour partager et communiquer dans l’entreprise est indispensable et correspond aux attentes de notre « public interne » : du rythme, un format court, un langage « vrai » et un discours sécurisé car exactement le même pour tous.

Quels étaient les objectifs de ce projet pour la CADIF ?

Dans la cadre du lancement de notre projet d’entreprise, nous souhaitions que les collaborateurs puissent se projeter quelques instants dans l’avenir en visualisant les bénéfices des changements qui allaient intervenir. La réalisation de cinq mini épisodes thématiques était le moyen le plus pertinent et le plus efficace pour cela.

Dans quelle mesure s’intégraient-ils à votre stratégie de communication ?

Ces vidéos sont venues compléter des présentations en séance plénière, offrant à la fois un véritable contenu et des respirations avec une touche d’humour. Elles sont désormais en ligne sur notre intranet, et peuvent être consultées par l’ensemble des collaborateurs.

Comment s’est déroulée la collaboration avec notre équipe, que ce soit en amont avec notre chargée de projets ou ensuite avec le réalisateur, le scénariste ?

Nous avons travaillé main dans la main pour obtenir ce résultat final. L’écriture du scénario, la phase la plus importante dans la réalisation d’une vidéo, a nécessité de nombreux allers-retours. Toute la difficulté est de réussir à être synthétique sans perdre de contenu et en cela, les conseils du scénariste ont été précieux.

Quels ont été les choix scénaristiques ?
Nous avons opté pour un format connu de tous, identifiable en quelques instants. Des dialogues ciselés, une touche d’humour, peu de décors et d’artifices pour que le public se focalise au maximum sur les dialogues.

Comment et dans quel contexte avez-vous utilisé cette vidéo ?

Cette série a été réalisée en février dernier pour une projection lors de la réunion annuelle des 800 cadres de notre entreprise puis, en démultiplication auprès de l’ensemble des collaborateurs lors de réunions par direction.

Quels impacts a-t-elle eus ?

Difficile de mesurer précisément l’impact d’une vidéo mais d’après les enquêtes de satisfaction menées après notre réunion annuelle, la série a largement contribué à la bonne compréhension des objectifs de notre nouveau projet d’entreprise.

Enfin, seriez-vous prêts à renouveler l’expérience ?

Renouveler l’expérience de la vidéo comme mode de communication, évidement ! Ce format offre tellement de possibilités créatives et scénaristiques qu’il ne peut que faire partie intégrante de nos supports réguliers d’information.