Laïcité, diversité et formation à la RATP

Comment animer les réunions d'échanges des formateurs internes ?

Joël Delair, responsable formation continue, insertion et intégration à la RATP répond à quelques questions, à la suite d’une intervention auprès de formateurs internes pour favoriser le partage autour de multiples sujets. Interview !

Monsieur Delair, quels étaient le contexte et  les objectifs de votre action ?

Comme dans toute entreprise, l’équipe pédagogique du centre de formation échange régulièrement sur différents sujets professionnels de manières informelles autour d’un café, dans les couloirs, au restaurant d’entreprise,…

Cependant, ces sujets intéressent tous les formateurs à titre personnel mais aussi à titre professionnel (quelques exemples : gestion de la diversité en formation, apprendre à apprendre, accompagnement du changement dans les organisations de nos apprenants, gestion du temps des pédagogues,…).

Gérer une équipe de formateurs, c’est aussi assurer une veille des connaissances et un développement des compétences de l’équipe, permettant de participer à la performance du centre de formation.

Fin 2011, nous avons donc proposé de concrétiser ces instants informels en organisant mensuellement, dès 2012, des moments d’échanges entre formateurs ayant pour objectifs de favoriser la curiosité, le partage d’informations, de savoirs, de savoirs faire, de savoirs être, le partage d’expériences, l’ouverture d’esprit, pour réfléchir à des innovations pédagogiques … sur des thématiques proches de la formation.

Le choix de mise en œuvre s’est porté sur des matinées organisées au sein même du centre de formation : « Les vendredis intellos des formateurs ».

Le « bouche à oreille » sur ces matinées à thématiques « transversales» a généré des demandes de participations d’autres départements de la RATP.

La « première » organisée le 10 février 2012 avait comme thème « Laïcité, diversité,… et formation, comment traiter ce sujet ? » en abordant les sujets de l’égalité hommes/femmes, la non-discrimination ethnique, l’homosexualité, le handicap et les seniors.

Pourquoi avoir fait appel au Théâtre à la Carte pour vous accompagner ?

Notre volonté était que ces matinées ne soient pas des matinées de « formation avec une pédagogie descendante» mais des matinées de partage de situations vécues permettant les échanges de bonnes pratiques en travaillant sur les émotions des participants afin de générer de simples prises de conscience jusqu’à des acquisitions de savoirs. La pédagogie proposée par l’équipe de « Théâtre à la Carte » qui nous avait été présenté lors d’un « petit déjeuner de l’AFREF » nous a semblé appropriée.

Le choix s’est porté sur l’interprétation de saynètes interactives :

Comment s’est déroulée notre prestation et quel regard portez-vous sur les compétences et le savoir-faire des comédiens ?

L’ensemble de la prestation s’est parfaitement bien déroulée, de la phase amont de l’intervention jusqu’au retour qualité perçu par les participants.

Les 2 intervenants comédiens de Théâtre à la Carte ont mis en œuvre avec brio des capacités à la fois d’acteur, de formateurs et d’animateurs de groupe.

Quelles ont été les impressions des participants pendant et également au terme de notre intervention ?

Ils ont été « scotchés » comme certains l’ont dit. Les interactions entre les acteurs et les participants ont particulièrement été appréciées.

Même si la seconde partie de la matinée a été très appréciée par l’auditoire, il a surtout retenu l’intervention de « Théâtre à la Carte » et un peu occulté la seconde partie de la matinée…