En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

Faire adhérer aux valeurs d’entreprise dans un contexte multiculturel

Addax Petroleum choisit Théâtre à la Carte pour animer ses workshops valeurs !

Suite au workshop d’intégration des valeurs, animé à Genève en août 2013, Addax Petroleum a sollicité Théâtre à la Carte pour réadapter ce projet dans ses filiales situées en Afrique (Gabon, Cameroun et Nigéria).

Ces nouvelles sessions, dispensées en anglais, ont eu lieu en novembre dernier et comprenaient :

  • une saynète prête à jouer “Pourquoi se mettre en valeurs ?”
  • un débrief de la saynète et des échanges d’expériences
  • des apports pédagogiques succincts
  • des saynètes sur mesure sur les valeurs d’entreprise
  • des animations et des exercices adaptés
  • du théâtre action en sous-groupe de 10 personnes

Marie-Gabrielle Cajoly, Corporate Head of Communications & CSR, répond à nos questions.

Madame Cajoly, dans quel contexte ce travail sur les valeurs de l’entreprise est-il intervenu ?

Après l’acquisition par le Groupe Sinopec, Addax Petroleum a entamé une démarche de réflexion interne et de consultation des employés sur les fondamentaux de son identité et de sa culture d’entreprise. Ceci a ouvert le dialogue sur nos caractéristiques propres et a conduit à la formulation d’un système de valeurs institutionnelles comme référence commune à tous les employés.

Quels éléments ont été déterminants dans le choix de Théâtre à la Carte comme prestataire ?

L’offre de service à la fois sur mesure et intégrée a été un critère déterminant. Théâtre à la Carte nous a proposé une formule qui avait fait ses preuves tout en ayant l’écoute et la flexibilité requises pour la faire évoluer et l’adapter à nos spécificités et nos besoins.

Quels étaient les objectifs et les publics de ces nouvelles sessions ?

Addax Petroleum est un groupe international. Nous cultivons le respect et la valorisation des différences culturelles intrinsèques à l’entreprise. L’objectif des sessions dans nos filiales africaines était de déployer localement le même programme mis en place à Genève tout en y intégrant les ingrédients de culture locale dans chaque pays.

Quelles modifications ont été nécessaires et apportées pour s’adapter aux contraintes de la zone Afrique ?

Nous avons travaillé avec l’équipe de TAC principalement sur les scenarii pour qu’ils correspondent à la réalité de nos filiales, sur le verbe, le ton et les traits d’humour pour qu’ils reflètent les expressions et l’esprit de chaque culture.

Selon vous, les objectifs ont-ils été atteints ?

Le programme a suscité une forte participation des employés, leur adhésion et leur satisfaction. Notre objectif principal était d’instaurer une démarche participative et d’impliquer les employés dans la définition de nos valeurs. Cela a été atteint.

A chaud, quels ont été les retours des participants ?

D’abord un certain scepticisme et des hésitations souvent dus à de la timidité. Ensuite, un engouement total.

Comment s’est déroulée la collaboration avec les équipes de Théâtre à la Carte (chargé de projets, scénariste concepteur, comédiens…) ?


Je salue tout particulièrement leur écoute et leur flexibilité. La collaboration avec TAC fut autant professionnelle que conviviale.

Y a t-il une suite envisagée à ces formations ?

Les formations ont permis d’aller au-delà des mots et de la formulation de principes en montrant comment les valeurs se traduisent dans les comportements et se vivent au jour le jour. C’est un point de départ et un moyen ; pas une fin en soi. La suite consiste d’abord à répéter l’exercice pour l’inscrire dans la vie de l’entreprise. Cette répétition peut prendre différentes formes, dont celle du e-learning, une autre voie que nous explorons actuellement. La suite consiste aussi à utiliser tout le matériel produit par les employés dans les ateliers théâtre pour enrichir et étendre la définition que nous donnons nous-mêmes à nos valeurs.