Ça fusionne à l’Urssaf Auvergne !

Comment faciliter la fusion des agences départementales ? Grâce au théâtre !

L’Urssaf Auvergne fait appel au théâtre pour faciliter la fusion de ses agences départementales en une agence régionale unique ! Découvrez l’interview de Nadine Bay après cet évènement !

Madame Bay, dans quel contexte, l’URSSAF Auvergne a t-elle fait appel à Théâtre à la Carte ?

La Convention d’Objectifs et de Gestion 2010-2013 signée entre l’ACOSS (notre organisme de tutelle) et l’État engage la branche recouvrement dans une restructuration visant à la création d’Urssaf régionales.

Cette démarche doit permettre un renforcement du réseau facilitant la prise en charge des exigences liées aux métiers du recouvrement.

La création de l’Urssaf régionale Auvergne, regroupant les Urssaf des départements de l’Allier, du Cantal, de Haute-Loire et du Puy-de-Dôme, était fixée au 1er janvier 2012. Cette construction s’est effectuée tout au long de l’année 2011 par étape (état des lieux, conception des scenarii d’organisation, choix d’options, déclinaison concrète des modalités d’organisation retenues).

Le 15 décembre 2011 était organisée la première réunion régionale de l’ensemble du personnel, point d’orgue de cette phase de construction régionale.

Dans ce contexte, pourquoi avoir choisi le théâtre pour aborder le sujet ?

Le programme de cette journée était très riche, nous voulions alterner des périodes de séances plénières, de travail et des moments conviviaux.

Nous souhaitions impliquer de manière ludique le personnel de notre future Urssaf Auvergne lors de cette journée. Nous avons fait appel au volontariat dans les 4 Urssaf départementales.

Les volontaires ont apporté la matière pour le scénario bâti sur mesure, adapté à notre réalité quotidienne et à notre jargon. Le scénario retranscrit les situations que nous rencontrons sur le terrain.

Quels objectifs souhaitiez-vous atteindre avec cette prestation ? Aviez-vous des craintes ?

L’un des objectifs était, après une matinée dense en informations, de mieux nous connaitre les uns les autres par un temps convivial.

Nous souhaitions souligner le fait que la création d’une seule entité n’enlèverait rien aux spécificités locales.

Les saynètes ont mis en valeur ce qui pouvait nous différencier mais également nous rapprocher, sous forme humoristique.

Ce scénario a permis de mettre en lumière que nos différences étaient un enrichissement collectif.

Nos craintes concernaient le ressenti du scénariste. Nous craignions qu’il ne comprenne pas qui nous étions, ce que nous faisions et ce que nous voulions. Craintes totalement levées à la réception du scénario !

La prestation a donc parfaitement répondu à nos objectifs.

Justement, comment Théâtre à la Carte a répondu à vos objectifs ?

Dans un premier temps, nous avons contacté Sandrine Mirland, chargée de projets, afin de lui exposer notre démarche et nos objectifs. Nous avons été mis très rapidement en contact avec le scénariste Bruno Bachot.

Afin de bien s’imprégner de notre culture, nous avons souhaité que le scénariste se déplace en Auvergne à la rencontre du personnel volontaire. Cet échange a permis de se connaître, d’expliquer ce que nous voulions et attendions de Théâtre à la Carte et de lui fournir la matière de son scénario.

Les jours suivants, nous avons reçu le scénario pour validation. Après acceptation de notre part, les comédiens ont commencé les répétitions.

Comment s’est déroulée la collaboration avec la chargée de projets et le scénariste pour la création de la saynète ?

Nous avons été satisfaits de la prestation de Théâtre à la Carte. L’équipe était disponible et s’est adaptée à nos contraintes temporelles, notamment pour la production du scénario (laps de temps très court de 2 semaines environ).

Comment a réagi le public ?

Le public a été ravi de voir un intermède ludique lors de cette rencontre régionale. Il a bien réagi aux interpellations des comédiens. Sourires, voire éclats de rire étaient au rendez-vous. Chaque site s’est reconnu et à apprécier de connaître « les petits secrets » de ses futurs collègues.

Pour conclure, quels résultats en avez-vous tirés ?

Cette séquence a permis de nouer plus facilement un dialogue entre les salariés des différentes entités lors du déjeuner qui s’est déroulé par la suite.