Réagissons face au harcèlement !

Une vidéo pour prendre conscience

Théâtre à la Carte a participé activement à la campagne nationale de lutte contre le harcèlement qui a débuté le 9 novembre à l’initiative du Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes. Pour enrayer ce fléau qu’est le harcèlement, la sensibilisation des usagers aux comportements à risques et aux moyens d’actions possibles est une priorité. Cette campagne a donc 2 objectifs : marquer avec force le refus de comportements inacceptables et donner des clés d’action et de réaction à chacun face à ces situations.Cette campagne de sensibilisation est une étape clé pour faire progresser la prise de conscience et la libération de la parole autour d’un sujet encore minimisé et tabou. Elle comprend :

  • Des outils de sensibilisation des utilisateurs et utilisatrices des transports en commun avec une campagne d’affichage nationale et le déploiement de 2 clips vidéos sur internet.
  • Des supports pédagogiques destinés à faire connaître les clefs de réaction et d’action face aux situations de harcèlement avec l’espace dédié sur femmes.gouv.fr/harcelement

C’est l’agence Parties Prenantes, a l’origine de la campagne de communication qui a mandaté Théâtre à la Carte pour la conception d’une vidéo interactive et immersive. Théâtre à la Carte a donc travaillé sur le scénario et le recrutement des comédiens. C’est TAC Productions, le département audiovisuel de Théâtre à la Carte, qui a ensuite pris en main la réalisation et le montage.

videoHarcelementTAC1 videoHarcelementTAC3 videoHarcelementTAC4 videoHarlementTAC2

Déjà visionnée plus de 15 000 fois, cette vidéo interactive et immersive propose à l’internaute d’incarner la victime ou 
le témoin d’une scène de harcèlement et de réfléchir à la manière dont il aurait réagi dans une situation semblable. Elle a un double objectif : faire prendre conscience de la violence inhérente à ces agressions, et proposer des solutions pour réagir.
En se posant la question de ses propres limites et de sa faculté à réagir, un premier pas est effectué par l’internaute vers la prise de conscience. La réflexion qui s’en suit et le questionnement sur sa capacité de réaction l’amèneront à poser un regard neuf sur ces situations.
Réagir peut être difficile, tant pour les victimes que pour les témoins. Mais ces agressions ne sont pas une fatalité. Il s’agit de montrer qu’il existe des solutions et que des réactions, même simples, peuvent permettre de mettre fin aux situations de harcèlement et d’éviter une escalade des violences.

« Pour la première fois, dans toutes les grandes villes de France, une campagne brise le tabou du harcèlement sexiste dans les transports en commun. Elle met des mots sur une réalité devenue banale, alors qu’elle est intolérable. (…) la honte, le silence et la peur, l’arrogance, la brutalité et l’injure doivent disparaître de l’espace public. (…) ne plus tolérer, c’est déjà agir. Alors disons-le haut et fort : Stop – ça suffit ! »

Marisol Touraine – Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes.