Emploi & Handicap : Débridez votre moteur d’inclusion

Elles représentent  7% de la population totale française de 15 à 64 ans.  La moitié d’entre elles ont 50 ans et plus, et elles sont 36% à posséder un niveau d’études supérieur ou équivalent au BAC.

Bien que leur accès et maintien dans l’emploi tende à s’améliorer, l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap demeure fragile, et les obstacles rencontrés trop nombreux.

Pour combattre la stigmatisation, la discrimination et l’invisibilité dont elles sont victimes, vos meilleures alliées sont la sensibilisation, la formation de vos collaborateurs et la communication, à tous les niveaux hiérarchiques de l’entreprise. Prêts à passer à la vitesse supérieure ?

80% des handicaps sont “invisibles”

Ils se remarquent rarement au premier regard et peuvent être source d’incompréhension ou d’erreurs de jugement.

VIDÉO

Pourquoi Jean ne dit-il jamais bonjour à ses collègues ? 

Je regarde la vidéo

RECRUTER UN TRAVAILLEUR HANDICAPÉ : QUELS BÉNÉFICES ?
La loi exige 6 % de collaborateurs handicapés dans les effectifs des entreprises de plus de 20 salariés. Pourtant, à peine la moitié appliquent cette règle, alors que recruter un.e collaborateur.trice en situation de handicap constitue pour l’entreprise un véritable moteur :
  • DE MOTIVATION : les personnes en situation de handicap s’impliquent souvent davantage pour s’affirmer et se détacher de leur étiquette
  • D’INCLUSION : recruter un.e salarié.e handicapé.e, c’est affirmer son engagement pour une société plus inclusive
  • ÉCONOMIQUE : l’emploi d’un collaborateur handicapé permt d’obtenir une subvention de l’AGEFIPH