21 mai : Pensez à la journée de la Diversité

La diversité un levier de performance ? Oui mais une notion pas évidente à intégrer dans les entreprises...

Le mardi 21 mai aura lieu la journée mondiale pour la diversité culturelle, le dialogue et le développement 2019. Cette journée est l’occasion de développer vos actions en faveur de la diversité et de l’égalité.

Une définition légale ?

Selon le dictionnaire Larousse, la diversité ensemble des personnes qui diffèrent les unes des autres par leur origine géographique, socio-culturelle ou religieuse, leur âge, leur sexe, leur orientation sexuelle,… et qui constituent la communauté à laquelle elles appartiennent.

La diversité est une notion différente de l’égalité professionnelle. Cette dernière étant définie légalement comme l’obligation de traiter de manière égale tous les salariés quels que soient leur genre, leur origine ou leurs croyances.

La diversité n’est pas un concept juridique mais elle un outil pour prévenir les discriminations. 25 critères de discrimination sont reconnus par l’article L1132-1 du code du travail. Parmi ces critères de discrimination on peut notamment citer : l’origine, le sexe, l’orientation sexuelle, l’âge, les caractéristiques génétiques, le nom de famille, le lieu de résidence ou la domiciliation bancaire, de la capacité à s’exprimer dans une langue autre que le français.

Quel constat ? Où en est-on ?

A l’heure actuelle plus de 3700 entreprises* ont signé la Charte de la Diversité créé en 2004. La Charte de la diversité est un texte d’engagement proposé à la signature de tout employeur, qui souhaite par une démarche volontariste, agir en faveur de la diversité et dépasser ainsi le cadre légal et juridique de la lutte contre les discriminations.

91 % des responsables des Ressources Humaines français disent observer des discriminations dans leur entreprise quand 10%  des responsables RH identifient la prévention des discriminations comme prioritaire.**

Et pourtant lutter contre les discriminations et promouvoir la diversité augmentent les performances de l’entreprise. Elle est une source de richesse et de productivité pour l’entreprise.

Selon une étude de Goodwill Management pour IMS-Entreprendre pour la Cité, basée sur les grandes entreprises ayant mise en place une politique RH en matière d’inclusion et de mixité que ce soit en matière d’égalité Homme/Femme, de mixité sociale ou la transmission intergénérationnelle, la diversité augmenterait la rentabilité de l’entreprise de 5 à 15%, selon les secteurs d’activité.

Les entreprises qui ne comptent aucune femme dans leur board, sous-performent en moyenne de 18%. Celles qui comptent plus de 35% de femmes parmi leur encadrement ont généralement une croissance supérieure de plus de 60% à celles qui restent masculines.

Le saviez-vous ?

Les recruteurs des entreprises de plus de 300 salariés et toutes les entreprises spécialisées dans le recrutement sont dans l’obligation tous les 5 ans de se former au recrutement sans discriminer. Cette obligation répond à l’article 214 de la loi relative à l’égalité et à la citoyenneté du 27 janvier 2017.

Comment faire ?

Théâtre à la Carte est présent à vos côtés depuis plus de 25 ans pour vous accompagner sur cette problématique au sens large : Egalité Femme / Homme, orientation sexuelle, intégration du Handicap,…

Découvrez nos saynètes comme “Diversité on y est presque” ou notre E-learning sur la diversité

Plus d’informations sur notre offre thématique ? Cliquez-ici pour la découvrir.

*: site internet de la charte de la diversité

** : portail officiel du Fond Social Européen en France : Dossier “La diversité en entreprise, source de richesses et levier de performance”