En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

Sensibilisation de la direction de l’ARPAD à la notion de management

Comment aborder la problématique du management ?

L’Association de Résidence pour Personnes Âgées Dépendantes (ARPAD) a fait appel à Théâtre à la Carte pour animer deux séminaires : un premier destiné aux directeurs d’établissement, et un autre, à leurs adjoints. L’objectif était de créer une dynamique de cohésion et de montée en compétences managériale.
Découvrez à travers l’interview de Morgane Moineau, DRH, comment le théâtre a favorisé les prises de conscience et facilité les changements de comportements !

Madame Moineau, pouvez-vous nous rappeler quelle est la mission de l’ARPAD ?

L’ARPAD propose des lieux de vie où les personnes âgées, qui ont perdu tout ou partie de leur autonomie, peuvent trouver un véritable domicile personnel, avec un accompagnement professionnel au quotidien des actes de la vie. Elle gère 19 établissements en France.

Depuis le début de l’année, vous avez mis en place 2 actions, l’une auprès de vos directeurs d’établissements, et l’autre auprès des maîtresses de maison, cadres infirmiers et collaboratrices de ces mêmes directeurs d’établissements. Quels étaient les objectifs de ces 2 séminaires ?

Notre souhait était de favoriser la réflexion des directeurs et des maîtresses de maison, cadres de direction de nos établissements, sur la notion de management, exercice qu’ils accomplissent chaque jour.

Il s’agissait à la fois de faire passer des messages fondamentaux sur les pratiques tout en apportant un peu de théorie. Nous souhaitions également fédérer les deux groupes de participants.

Pourquoi avoir eu envie d’utiliser le théâtre pour sensibiliser ? Comment nous aviez-vous connus ?

L’idée était de trouver un mode de communication nouveau et ludique permettant de revenir sur le quotidien, tout en s’en détachant et en déclenchant la réflexion.

Nous avions entendu parler de Théâtre à la Carte par des connaissances qui avaient pu vivre des moments mis en scène par vos équipes.

L’animation de ces journées a été assurée par des comédiens formateurs de Théâtre à la Carte. Comment s’est déroulée la préparation de nos interventions ? Qu’ont apporté les comédiens animateurs à vos évènements ?

La préparation s’est faite d’abord sur la base d’un entretien avec le chargé de projet, puis avec un scénariste/acteur, afin de construire les journées en fonction à la fois des thèmes que nous souhaitions voir aborder et des situations de terrain vécues par nos collaborateurs d’établissements. Il nous a fallu d’abord parler de notre culture. Nous avons ensuite relu le chemin de fer proposé et l’avons annoté.

L’intérêt des comédiens est de prendre à leur compte des situations vécues et de les jouer. Les spectateurs se sont sentis rapidement concernés mais avec la distance raisonnable du fait du jeu.

Par le jeu, les acteurs ont permis de détendre l’atmosphère, de faire passer des messages et ont favorisé la participation de tous les présents.

Quels retours marquants vous ont donnés les participants suite à notre collaboration, à chaud ? Quel impact mesurez-vous à froid ?

A chaud, le travail dans les deux groupes a permis d’aborder la problématique du management ; le souhait de poursuivre sur le sujet s’est ensuite rapidement exprimé. Ces mises en situation ont également permis, aux uns et aux autres, d’échanger avec leurs collègues sur des situations vécues.

A froid, les journées ont permis, aux uns et aux autres, de se distancier par rapport aux réalités du quotidien tout en s’appuyant sur des faits réels pour réfléchir et tenter d’agir différemment, avec plus d’analyse.

Si c’était à refaire ?

Nous le referions, sans hésitation ! Nous souhaitons également projeter les mêmes actions en direction des responsables d’établissements de l’AREFO qui gère des EHPA-Logements foyers.

Quelle sera votre prochaine étape en matière de sensibilisation et/ou de formation ?

Une action d’accompagnement des directeurs dans leur fonction de « manager » va se dérouler en groupes plus restreints pour approfondir ces notions, revenir sur les concepts. Ensuite, nous les réunirons par groupe de trois, en demi-journée, deux mois après une pratique sur le terrain.

L’objectif est que chacun progresse dans son management en fonction de sa position d’origine.