En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

Pôle Emploi Bretagne sensibilise ses managers aux risques psychosociaux grâce au théâtre !

Prévenir la gestion du stress et les RPS concrètement !

La Direction Bretagne de Pôle Emploi, témoigne après la mise en place de 4 sessions d’une journée de sensibilisation pour les managers à la prévention des risques psychosociaux. Interview !

Dans quel cadre avez-vous décidé de faire appel à Théâtre à la Carte ?

Nous souhaitions sensibiliser l’ensemble des managers de Pôle Emploi de la région Bretagne dans le cadre d’une action de prévention des risques psychosociaux. Cette action était une première étape qui s’inscrit dans une démarche globale de la gestion de ces risques et nous étions très attachés à faire participer activement nos managers.

Notre objectif était d’évoquer les RPS sans « tabou » et de pouvoir échanger avec nos managers. Nous souhaitions que nos managers puissent reconnaître ces manifestations, qu’ils comprennent les causes, les mécanismes et les conséquences du stress. Nous souhaitions à cette occasion qu’ils soient informés de l’ensemble des outils que Pôle Emploi met à leur disposition et les acteurs internes et externes à solliciter.

Pour atteindre ces objectifs, nous recherchions donc à travailler en collaboration avec un organisme expert dans le domaine qui puisse nous garantir une approche ludique et expérimentée sur ce sujet sensible.

Théâtre à la Carte a pu nous apporter cette garantie au delà de l’aspect ludique !

Comment s’est passée concrètement la mise en place de notre intervention ?

Après un travail de cadrage de nos objectifs avec Sandrine Mirland, chargée de projets, nous avons organisé une rencontre à Rennes avec Isabelle Courger, conceptrice, experte sur le sujet et comédienne à Théâtre à la Carte. Nous avions conviés, avec les membres de la direction, des représentants de la CARSAT, des experts (Médecins du travail, Assistantes sociales), qui d’une manière collégiale ont validé notre choix de Théâtre à la Carte.

Puis, à la suite de différents échanges téléphoniques afin d’affiner et valider nos besoins, nous nous sommes à nouveau rencontrés à Paris avec la Direction générale, le Département Diversité et Conditions de vie au travail, afin de lui soumettre des cas pratiques, concrets, issus de situations que les managers de Pôle Emploi rencontrent. Enfin, nous avons validé ensemble l’organisation et le déroulé de la journée.

Nous avons également travaillé sur un support à destination des managers remis en fin de journée de sensibilisation.

Quel a été le déroulement concret de l’intervention ?

Après l’introduction institutionnelle, en matinée, les comédiens de Théâtre à la Carte ont interprété la saynète « On ne badine pas avec le stress » qui a engendré beaucoup d’émotion auprès de nos managers. Puis, Isabelle Courger a délivré un contenu pédagogique permettant de prendre du recul sur les situations jouées et de libérer la parole. Nous avons ensuite présenté et communiqué sur les outils internes de Pôle Emploi que chacun a pu s’approprier.

L’après-midi, nous avons travaillé sur les cas pratiques de situations que nos managers vivent. La journée se terminait, quant à elle, par notre synthèse de l’événement, la remise de fiches d’évaluation et le « rendu » commun.
Au delà de la prestation, nous avons surtout apprécié le débriefing à l’issue des premières sessions. Ce travail en commun et cette malléabilité nous a permis de réajuster le déroulé de la session. Nous avons souhaité notamment accorder plus de temps à l’échange et au débat avec les participants et permettre à Isabelle Courger d’apporter plus de contenu sur le sujet.

Notre intervention a-t-elle contribué à l’atteinte de vos objectifs ?

Oui, l’intervention répondait à nos attentes et à celles de nos managers ! Dès la fin de la première journée, nous avons été confortés dans notre choix !

Votre approche d’intervention sur un sujet aussi important par le biais de saynète a beaucoup marqué dans le bon sens du terme. Les managers se sont retrouvés dans leur quotidien professionnel mais aussi personnel car les risques psychosociaux sont un sujet sensible et Théâtre à la Carte a permis de susciter un intérêt supplémentaire chez nos managers. Vous avez su être crédibles et tenir en haleine l’auditoire.

Nous avons apprécié le niveau de professionnalisme de vos comédiens qui ont pu communiquer différents états d’émotion.

De plus, les managers ont pu s’exprimer naturellement et manifester leurs ressentis et une vive émotion.

Ils ont pu libérer leur parole grâce au climat de confiance généré par le spectacle et les règles de communication fixées.

Un autre point très positif, à soulever lors de cet événement, fut la présence d’Isabelle, en tant que comédienne et animatrice du débat. Sa participation aux ateliers de l’après-midi a engendré une réelle continuité avec la dynamique de la matinée et favorisé un climat d’échanges.

Quels impacts / réactions avez-vous mesurés ?

Les retours sont très positifs ! Les managers sont satisfaits de cette action et ont pu nous faire part de leur plan d’action concret, fruit d’une réelle prise de conscience.

Le théâtre, comme moyen de communication fut pour nous très original et a d’autant plus participé au fort impact de chaque journée.

Aujourd’hui, nos managers ont intégré et utilisent les outils mis en place et nous sollicitent sur des situations particulières quand ils en ressentent le besoin. Et pour nous, c’est un véritable changement de comportement concret et positif d’assister à ce travail commun entre services.

Et si c’était à refaire…

Ce fut une très belle action. A refaire à l’identique !

Les retours des équipes et de la Direction ont été favorables et en adéquation avec les attentes. Cela a également suscité une attente forte d’une suite à ces journées.

Aujourd’hui, la direction des ressources humaines s’attache à développer les actions et donner les moyens aux managers de faire face à ces situations sensibles en les accompagnant, de parler de la prévention des risques psychosociaux et de pallier au stress ou à l’isolement.