En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

Le centre hospitalier Bernard Desplas forme son personnel de santé à la Bientraitance

Ou comment la bientraitance est envisagée comme une des conditions primordiales du rétablissement des patients

Le centre hospitalier Bernard Desplas à Bourganeuf, a choisit Théâtre à la Carte pour former son personnel à la notion de bientraitance. Une formation animée par 2 comédiens formateurs et dispensée sur 2 demi journées, qui associe saynètes théâtrales, échanges, mises en situations et apports pédagogiques. Quelques jours après que cette formation a eut lieu, Mme Valérie Legrand, responsable formation continuede l’hôpital revient avec nous sur le projet.

Madame Legrand, comment ce projet de formation a-t-il pris naissance ? Dans quel contexte s’inscrivait-il ?

Au delà de l’aspect purement professionnel, la bientraitance envers tous les usagers de la fonction publique hospitalière, doit s’inscrire dans une logique humaine, dans une philosophie de vie.

L’hospitalisation, ou l’institutionnalisation sont des instants douloureux pour les patients entrainant des pertes de repères, voire une désocialisation. De bons soins médicaux ne sont pas les seuls garants d’un rétablissement ou d’un bien être. Ils doivent s’accompagner d’une prise en charge humaine, et empathique. La sensibilisation à la bientraitance est donc un axe de formation primordial pour les professionnels de santé.

Pourquoi avoir choisi la pédagogie de Théâtre à la Carte pour aborder cette thématique ?

La formation à la bientraitance est récurrente depuis plusieurs années au sein de notre établissement, mais jusque là abordée de façon classique, c’est-à-dire beaucoup plus théorique que pratique. Théâtre à la Carte a apporté, en plus de la théorie, la visualisation concrète d’un acte ou d’un propos malveillant ou maltraitant. Abordée de façon ludique comme le théâtre peut le faire, la bientraitance prend toute sa mesure.

Quels sont, selon vous, les bénéfices de cette formule ?

Une prise de conscience, certainement plus importante, grâce aux mises en situation et à l’effet miroir suscité.

L’application des concepts théoriques de la bientraitance au sein des services de soins, se révèlent parfois difficiles, alors qu’un apprentissage par le visuel permet une continuité et non plus une interprétation.

A chaud, quels retours ont pu vous faire les stagiaires sur celle-ci (contenu, forme, intervenants) ?

Les stagiaires ont tous été unanimes tant sur le contenu, la forme et les intervenants : génial ! Exit le côté figé, statique et « bourrage de crâne ». Cette formation est à renouveler et à envisager sur d’autres thèmes tels la prise en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Théâtre à la Carte a apporté, en plus de la théorie, la visualisation concrète d’un acte ou d’un propos malveillant ou maltraitant. Abordée de façon ludique comme le théâtre peut le faire, la bientraitance prend toute sa mesure.