En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

LA GMF sensibilise et lève les freins à la mobilité

Comment balayer les a priori sur la mobilité ? Grâce à une saynète théâtre et au théâtre d'entreprise !

GMF a choisi de faire appel aux services de Théâtre à la Carte pour lever les freins et balayer les a priori sur la mobilité, grâce à une saynète sur mesure. Fabienne Ravassard, responsable de la communication interne Groupe GMF, répond à quelques questions.

Madame Ravassard, dans le cadre de votre projet d’entreprise, vous avez mis en place un plan de communication mobilité. Quels en sont les objectifs ?

Nous voulons accentuer la mobilité au sein du Groupe. Déjà existante aujourd’hui, elle doit s’amplifier dans les prochaines années, où nous allons faire face à de nombreux départs en retraite à remplacer. La fidélité des salariés étant forte à la GMF, certains collaborateurs peuvent passer parfois plus de 20 ans au même poste. Or, le fait de bouger plusieurs fois dans sa carrière devient un incontournable. Compte tenu de la vitesse d’évolution actuelle des métiers, dont l’exercice est transformé rapidement par les nouvelles technologies et les nouvelles attentes clients, bouger est un moyen de rester « employable ». C’est un des éléments forts de notre projet d’entreprise.

Concrètement, comment se déploie votre plan de communication ? Quelles sont les actions mises en place ?

Notre plan de communication s’appuie sur les idées reçues et les freins qu’expriment nos managers et nos collaborateurs sur la mobilité interne. La Direction prend explicitement acte de ces craintes et leur « tord le cou ». Nous allons démontrer, par des prises de paroles diverses auprès de collaborateurs, managers et acteurs de la DRH, que, certes, ces freins existent, que nous les identifions bien, mais que le fait de les évoquer permet d’envisager sa propre mobilité et finalement d’atténuer ses propres craintes.

Le dispositif déployé reste classique : le sujet a d’abord été traité à l’occasion d’une réunion de nos 250 top managers, les premiers concernés, puis les responsables RH du Groupe vont disposer d’un kit de sensibilisation pour en parler dans les équipes, nous ferons également une campagne d’affichage et une série d’articles sur l’intranet, ainsi que dans le magazine, dans lesquels chaque frein sera décortiqué.

Justement, pour la sensibilisation des managers, vous avez fait appel aux services de Théâtre à la Carte ? Pourquoi avoir choisi le théâtre ?

Nous connaissons bien la vertu de distanciation que permet le théâtre d’entreprise sur des sujets difficiles. La DRH a récemment effectué une importante campagne de sensibilisation interne sur le thème de la diversité avec Théâtre à la Carte et cela a très bien fonctionné : les situations présentées avec humour marquent les esprits bien plus qu’un long discours ! C’est donc assez naturellement que nous avons choisi d’ouvrir ce sujet de la mobilité pour nos top managers par des saynètes mettant tour à tour en scène le salarié, le manager, les acteurs de la DRH dans leurs craintes, leurs contradictions et leurs croyances.

Comment s’est déroulée la préparation de notre intervention ?

La clé de réussite a résidé dans la préparation des contenus. Nous avions beaucoup exploré la matière, les différents freins. Nous avions des situations « maison » concrètes à fournir à la scénariste, Isabelle Moisan, que nous avons longuement rencontrée. Elle a engrangé toute cette matière en s’imprégnant aussi de notre culture interne, puis a enrichi le brief d’interviews téléphoniques de quelques collaborateurs. Résultat : un scénario et des dialogues sur mesure, dont nous n’avons changé que quelques mots par-ci par-là !

Le jour J, quelles ont été les réactions des participants dans la salle ?

Le rire bien sûr ! L’effet miroir a fonctionné, les comédiens ont contribué à « déverrouiller » le sujet. Cela a permis de mettre les top managers en condition d’écoute des messages qui suivaient la saynète.

Quelles seront les prochaines étapes ?

Nous allons à présent déployer le dispositif prévu sur quelques mois. Les responsables RH auront notamment dans leur besace le DVD de la saynète, filmée le jour J par l’équipe multimédia de Théâtre à la Carte.

Pour finir, comment mesurerez-vous l’impact de votre plan de communication ? Avez-vous mis en place des indicateurs de mesure ?

La DRH, pour qui la mobilité sera un sujet phare en 2011-2012, va pouvoir observer certains indicateurs de près : nombre de demandes de mobilité, nombre de candidatures… Par ailleurs, nous réalisons tous les deux ans un baromètre d’entreprise qui questionne les salariés sur divers sujets parmi lesquels leur perception de la mobilité dans le Groupe. Fin 2012, la prochaine vague nous permettra de constater quelles auront été les évolutions suite à ce plan de sensibilisation.