En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

Formations des différentes lignes managériales du Groupe Clarins

Témoignage de Sébastien Biessy, Directeur du Développement des Ressources Humaines pour le Groupe Clarins

Sébastien Biessy témoigne de l’accompagnement de Théâtre à la Carte pour former les différentes lignes managériales.

M. Biessy, quel est l’historique de la démarche de formations managériales chez Clarins ?

Clarins est une entreprise qui faisait assez peu de formations managériales. Il existait des stages, mais axés sur la technique (de réunion, d’évaluation, etc.) et non sur le comportement et qui étaient les mêmes pour tous les niveaux de management, sans tenir compte du niveau de responsabilité managérial des participants. .

Quand nous avons créé l’université de l’entreprise, nous avons imaginé des cycles de formations management par niveau de managers : middle managers, tops managers et dirigeants.

Notre volonté était de créer un référentiel commun, non pas technique mais comportemental.

Comment avez-vous procédé pour mettre en place ce référentiel ?

Nous nous sommes tout d’abord attaqués aux tops managers avec une approche en 3 étapes :

  • Qui je suis ? (comprendre qui ils sont, en tant que managers, et définir leur style de communication managériale)
  • A quoi je sers ? (définir 6 rôles principaux du manager grâce à des exercices tournés sur la créativité)
  • Comment je fais ? C’est à ce moment que Théâtre à la Carte est intervenu.

Pour les middle managers, nous avons directement commencé à l’étape « Comment je fais ? ». La soixantaine de middle managers de Clarins a ainsi été formée en 3 sessions de 15-20 personnes de 2009 à 2011.

Enfin, pour les dirigeants, nous avons fonctionné en 2 deux étapes :

  • Qui je suis ?
  • Comment je fais ?

A chaque fois, Théâtre à la Carte était en charge de la partie « Comment je fais ? ».

Dans ce cadre, vous avez fait le choix d’une formation en 2 jours, suivie d’un mini-coaching. Pourquoi ?

Ces 2 jours, à 15-20 personnes, permettent de travailler sur les situations les plus courantes. Ensuite, nous souhaitions permettre à chacun de creuser ses propres problématiques en petits groupes, de rentrer dans « mon problème à moi », à travers un mini-coaching.

Quelle est la valeur ajoutée de la pédagogie et de l’animation de formation proposée par Théâtre à la Carte ?

Ce qui est extrêmement intéressant dans le travail de Vincent et André-Jean (concepteurs et formateurs de Théâtre à la Carte), c’est que la mise en situation pratique ne s’arrête pas au simple sketch mais est complétée d’apports pédagogiques, notamment sur l’analyse transactionnelle. Ces apports suite à la mise en situation sont très éclairants. Ils permettent de vraiment décomposer, comprendre et analyser la situation managériale qui vient de se vivre.

Les objectifs que vous vous étiez fixés initialement sont-ils atteints ?

Oui, dans la mesure où notre objectif était de mettre tout le monde sur la même page ! Il y a eu une vraie adhésion à ce référentiel comportemental commun même s’il n’a pas été formalisé. Une culture managériale commune s’est développée.

Maintenant que tous les managers ont été formés, qu’envisagez-vous pour la suite ?

Avec les tops managers, nous sommes passés à une étape différente, puisque nous nous attaquons au cycle de l’ESSEC, ou à des formations très internationales.

Le travail avec Théâtre à la Carte a toujours été très efficace, a porté ses fruits… Il n’y a donc pas de raisons d’arrêter cette collaboration avec les autres lignes managériales. Mais nous devons définir de nouveaux axes de travail avec Vincent. Je pense qu’il y a des choses à faire pour aller plus loin, j’ai d’autres idées en tête, mais il est encore un peu tôt pour en parler !