En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

Entreprise et handicap : la Macif ose le théâtre !

Comment intégrer des travailleurs handicapés ? Grâce au miroir du théâtre d'entreprise !

La MACIF LOIRE BRETAGNE a décidé de sensibiliser l’encadrement, afin de lever des freins, peut-être inconscients, à l’intégration des personnes en situation de handicap et de créer une dynamique.

Madame Courcoul, Responsable des Ressources Humaines, répond à quelques-unes de nos questions.

Madame Courcoul, pouvez-nous dire où en est la politique d’intégration de travailleurs handicapés à la MACIF ?

Depuis plusieurs années (nous en sommes au 4ème accord d’entreprise sur ce sujet), la MACIF a développé des initiatives afin d’intégrer des personnes handicapées. C’est ainsi qu’en région pendant cette période nous avons recruté dix salariés handicapés, dont 2 dans le cadre d’un contrat de professionnalisation de conseiller clientèle mis en place au niveau de l’entreprise en 2008. Cette expérience nous a semblé intéressante car il s’agit de former des candidats de niveau Bac et de les amener au niveau attendu par l’entreprise (bac + 2) par un processus de formation innovant, à distance. Force est de constater la difficulté de trouver des candidats handicapés de niveau Bac + 2 pour nos postes de téléconseillers, qui constituent l’essentiel de nos recrutements.

Auprès de quelle population avez-vous mené des actions de sensibilisation et quels en étaient les objectifs ?

En 2008, nous avons décidé de sensibiliser l’encadrement de manière générale, afin de lever des freins peut être non conscients à l’intégration de personnes handicapées et de créer une dynamique autour de ce thème. Cette initiative a été d’ailleurs soutenue par le pôle Diversité de l’entreprise.

Pourquoi avoir choisi le théâtre et son interactivité pour sensibiliser sur ce thème  ?

J’avais été invitée à une représentation de Théâtre à la Carte sur la diversité et la façon dont les sujets sont abordés, mettant de façon humoristique le doigt sur nos préjugés, nos a priori m’avait séduite. Rire de nos propres travers permet de se déculpabiliser, c’est un premier pas vers une réflexion sur ce que nous pouvons faire pour nous améliorer. La forme « théâtrale » évite le côté moralisateur ou bien pensant de ce type de discours, et permet de prendre un peu de recul face à la situation.

Comment la pièce : « Entreprise et Handicap » a-t-elle été perçue ? Quels ont été les retours des participants ?

Le fait de grossir sous une forme humoristique les réactions que l’on pourrait avoir, et d’aborder lors de l’échange qui a suivi la pièce les sujets « tabous », comme la compensation du handicap au niveau d’une équipe a été très bien perçu. Après la représentation, les cadres se sont exprimés de façon très positive sur cette expérience. Nous avons d’ailleurs communiqué sur notre intranet RH à son sujet.

Avez-vous atteint les objectifs que vous vous étiez fixés ? A quoi le mesurez-vous ?

Dans la foulée, deux cadres se sont proposés pour intégrer des personnes handicapées dans leur service, dans le cadre de l’expérimentation du CQP relation clientèle. Cette expérience a exigé beaucoup d’investissement afin d’accompagner les candidats dans une progression aussi bien technique que comportementale. Pour tous, c’est une aventure humaine riche.

Lors de l’intégration de salariés handicapés, une sensibilisation directe des collègues a été mise en œuvre.

Depuis, nous avons sensibilisés tous les cadres à la diversité en général et leur avons demandé d’organiser un échange sur ce thème avec leurs salariés. Nous avons invité les salariés à nous faire part de toutes leurs observations dans une boite à idées.

Pour finir, quelles sont les prochaines étapes concernant l’intégration de personnes handicapées à la MACIF ?

Aller au terme de l’aventure CQP. Nous continuerons d’activer nos réseaux pour intégrer des personnes handicapées, dans le cadre du plan de recrutements 2009 de l’entreprise.

Par ailleurs, nous déploierons le nouvel accord qui met l’accent en particulier sur la facilitation de l’intégration, sur le maintien dans l’emploi, la formation et l’évolution professionnelle des personnes handicapées, et prévoit un certain nombre de dispositifs RH concrets (sensibilisation, aide externe, point annuel sur la situation des salariés handicapés, accès aux formations par le DIF).