En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

CMA Bouches du Rhône : préjugés et métiers dits masculins !

Comment encourager les entreprises à accueillir des apprenties dans ces métiers ?

Interview de Madame Marge Vandendries, responsable Communication de la Chambre des Métiers des Bouches du Rhône, sur notre intervention lors d’une soirée en l’honneur d’entreprises artisanales en décembre 2007.

Madame Vandendries, quels étaient vos objectifs pour cet événement ?

Il s’agissait pour nous d’une part de sensibiliser le public sur les freins rencontrés par les jeunes apprenties qui se lancent dans des métiers dits masculins, et d’autre part d’encourager les entreprises à accueillir des apprenties dans ces métiers, en leur montrant les nombreux atouts de ces jeunes filles : plus déterminées et motivées, plus bosseuses…

Qu’est-ce qui a influencé votre choix en sélectionnant Théâtre à la Carte pour en assurer l’animation ?

J’avais déjà travaillé avec Théâtre à la Carte précédemment et je connaissais leur professionnalisme et leur capacité à s’approprier aisément une problématique et à la restituer avec humour. L’humour était indispensable pour faire passer nos messages.

Comment se sont déroulées les différentes phases de travail avec le scénariste ?

Après plusieurs entretiens par téléphone avec le scénariste, nous avons organisé une réunion ‘brainstorming’ à Marseille avec les collaborateurs de chez nous en contact avec les apprenties, et connaissant donc bien les difficultés qu’elles rencontrent. Nous avons également fait venir plusieurs jeunes filles afin qu’elles témoignent et racontent quelques anecdotes. Le scénariste s’en est remarquablement inspiré pour rédiger un texte qui nous a plus d’emblée, et que nous avons à peine retouché.

Pour conclure, pensez-vous que vos objectifs ont été atteints ?

Tous nos invités sont véritablement sortis « avec la banane », ce qui est plutôt rare ! Les rires et les applaudissements ont été nombreux. Mais, last but not least : le message est passé et de nombreux spectateurs ont touché du doigt des difficultés qui tiennent du cliché et qui pourtant sont le quotidien de la plupart des femmes s’engageant dans des métiers d’homme.