En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

BNP Paribas DAP anime son séminaire en misant sur la créativité

L'impact des ateliers de créativité pour dynamiser vos équipes !

Madame Aurore Souché, chargée de communication à la DAP, témoigne après l’organisation d’un séminaire auprès de managers. Interview !

Madame Souché, vous avez fait appel aux services de Théâtre à la Carte pour animer une après-midi ludique de séminaire. Quelle était la cible de votre séminaire ?

La cible de notre séminaire était les Directeurs d’Entité de la Direction des Agences Parisiennes. Ce sont des managers.

En quoi consistait l’animation de Théâtre à la Carte ?

L’animation consistait en la chose suivante : Par groupe, 6 en l’occurrence, les DIE devaient monter une saynète incorporant un thème attenant à leur métier, un domaine d’activité différent du leur, ainsi que deux traits de caractères pour 2 personnages.

Exemple : Incorporer une nouvelle recrue, dans le domaine du sport, avec un super optimiste et un je-m’en-foutiste.

Après 1h15 d’élaboration de la saynète, ils devaient la jouer sur scène devant les autres équipes.

Quels objectifs poursuiviez-vous à travers cette animation ?

L’objectif était de fédérer les équipes, des collaborateurs qui parfois ne se connaissent que de vue. De plus, c’était un moyen d’aborder des problématiques de leur métier de façon ludique.

Ces objectifs ont-ils été atteints ? Quelles ont été les réactions des participants ?

Oui, les objectifs ont été atteints. Les participants ont donné le meilleur d’eux-mêmes sur ces saynètes, révélant parfois une facette de leur personnalité peu connue. Ils ont travaillé en groupe pour donner un résultat concret. Ils ont été enjoués par l’expérience.

Qu’avez-vous pensé de la qualité d’animation des intervenants de Théâtre à la Carte ?

Les interventions des comédiens de Théâtre à la Carte étaient de très bonne qualité. Ils ont su cadrer les participants mais sans brider leur imagination. Ils ont permis aux équipes de respecter le temps imparti pour la création de leur saynète en les guidant dans leur réalisation.

Si c’était à refaire ?

Nous nous y prendrions un peu plus tôt. L’idée des saynètes a germé un peu tard.

Nous aurions pu ainsi peut-être développé un peu plus les costumes.