En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

Au PMU, on utilise le théâtre pour déclencher un séminaire !

Un début de séminaire plus que ludique avec le spectacle Le blues du manager

Le PMU nous a demandé d’interpréter, en déclencheur de son séminaire, notre spectacle « Le blues du manager ».

Quelques temps après, Patricia Sales-Balayer, responsable du développement du management au PMU, revient sur cette représentation en répondant à 3 questions.

Madame Sales-Balayer, aviez-vous quelques appréhensions, avant de faire intervenir Théâtre à la Carte ?

Nos craintes, avant de voir la pièce, portaient sur le ton employé et l’esprit qu’elle dégageait car l’objectif était de séduire, d’engager la remise en question et de ne pas provoquer un rejet. Par ailleurs, nous avions un doute sur la capacité des managers à jouer le jeu lors des séquences interactives, mais les comédiens, très professionnels et expérimentés, savent très bien trouver les ressources pour engager la salle à réagir !

Pourquoi avoir fait appel à ce spectacle en ouverture de votre convention des top managers ?

Notre convention est une rencontre annuelle sur le thème du management destinée aux managers et le spectacle « Le blues du manager » était totalement approprié à cette cible. C’était une façon ludique et originale de leur permettre de s’interroger sur leur façon d’accompagner leurs équipes au quotidien. Cette année, notre réunion était centrée sur la performance et le but était de parler de celle du manager sans vouloir donner de leçon ni se placer sur le registre de la formation.

Pour finir, qu’est-ce que cette intervention a apporté à votre encadrement ?

Tout en passant un bon moment, le spectacle a permis aux managers de prendre du recul et de s’interroger de manière fine et bienveillante sur leurs pratiques, sans se sentir agressés. C’est une façon de se rendre compte que le management ne fait pas uniquement appel à l’intuition mais que c’est une discipline qui se travaille au même titre que d’autres.