En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

Animation de la semaine pour l’emploi des personnes handicapées chez Allianz France

L'occasion de favoriser les échanges !

Après une première collaboration en 2008, Allianz France choisit Théâtre à la Carte pour animer la SEPH 2012. Nelly Bang-Rouhet, responsable maintien dans l’emploi et chef de projet SEPH à la Mission Handicap d’Allianz France, revient sur ce projet innovant.

Madame, pourquoi avoir fait appel à Théâtre à la Carte pour animer la semaine pour l’emploi des personnes handicapées (SEPH) ?

Le projet proposé par Théâtre à la Carte dans le cadre de l’appel d’offres répondait à notre besoin, c’est-à-dire sensibiliser les salariés en interne, lors du rendez-vous annuel de la SEPH, de manière à la fois ludique (par le biais du théâtre) et innovante.

Qu’en attendiez-vous ?

Nous souhaitions lever les freins sur les situations de handicap au travail et favoriser l’échange interactif entre les comédiens et les salariés. Cette interactivité est beaucoup revenue dans le vidéo-maton. Nous avons eu une bonne participation avec 194 témoignages !

Nous voulions également faire un zoom sur le recrutement des commerciaux. Le film sur mesure « La 1ère fois que j’ai recruté un salarié handicapé » répondait à nos objectifs, avec pour but de faire évoluer les préjugés. Et au-delà, nous voulions rappeler nos engagements et les enjeux de notre politique handicap : lutter contre les  discriminations et promouvoir l’égalité des chances, être acteur de l’inclusion et intégrer le handicap dans les pratiques RH courantes.

Comment s’est déroulée la collaboration avec notre chargée de projets et avec notre scénariste ?

C’est une équipe réactive, à l’écoute de nos besoins. Nous avons bien travaillé ensemble, avec des échanges de qualité et un bon suivi de projet.

En quoi était-ce un projet innovant pour vous ?

Le fait d’avoir du contenu sur mesure, totalement personnalisé était nouveau pour nous. Des interviews auprès de différents acteurs du handicap ont permis à Geoffroy de bien cerner les besoins, les interrogations et toutes les situations possibles, afin d’écrire les différentes saynètes, en lien avec les sujets que les personnes interviewées voulaient voir traiter.

Les autres innovations étaient le vidéo-maton et les apostrophes théâtrales.

Quelles ont été les réactions à chaud ?

Pendant l’événement, à la sortie des animations, nous avons eu de bons retours. Certains salariés pressés ont finalement participé à l’intégralité des ateliers pendant 30 à 40 minutes !

Comment mesurez-vous l’atteinte des objectifs ?

Tous les événements internes, organisés chez Allianz France, sont soumis au Net Promoter Score, une enquête de satisfaction client. Nous avons obtenu 9,1/10, avec 70% de promoteurs, un très bon score.

Enfin, quels impacts a eus ce projet ?

Les actions de sensibilisation ont un impact sur de plus en plus de salariés en situation de handicap qui se déclarent et découvrent les mesures de l’accord handicap et les  possibilités de prise en charge. De plus en plus de managers s’impliquent sur le sujet du handicap.

Finalement, ces actions de sensibilisation permettent aux salariés d’avoir une meilleure

visibilité de la politique handicap menée au sein d’Allianz France.